You are currently browsing the tag archive for the ‘indicateurs’ tag.

En 2005, Jorge Hirsh a proposé un indice bibliométrique qui connaît un grand succès. Il s’agit d’un subtil mélange entre productivité et impact des travaux de recherche (voir ici pour plus de détails). Cet indice, appelé le « H-index » (ou facteur h, ou encore indice de Hirsh), se résume à un seul chiffre et est très facile à obtenir via les bases de données de Web of Science, Scopus, Publish or Perish ou encore Google Scholar. Lire le reste de cette entrée »

Aujourd’hui je vous emmène dans la galerie des monstres ! On va examiner le H-index de Solomon Snyder, chercheur en neuroscience à Baltimore. On pourra trouver quelques éléments bibliographiques ici. D’après le Web of Science de Thomson Reuters, ce chercheur a publié environ 950 articles et est cité 150.000 fois. Son H-index est égal à 202 ! Bon, je vous laisse  … j’ai du boulot … Lire le reste de cette entrée »

Ranking_Wed_UniversitiesLes universitaires adorent les classements, tout comme d’ailleurs le « h-index » en particulier quand c’est pour faire celui des collègues. En surfant sur le Web, j’ai trouvé un classement que vous connaissez peut-être déjà car il n’est pas tout récent. Il s’agit du Ranking Web of World Universities, sur le site de Webometrics, qui mesure la visibilité sur le Web de 6000 Universités et l’accessibilité de leurs documents académiques. Lire le reste de cette entrée »

Jorge_HirschJorge E. Hirsch est un physicien Américain, Université de Californie, San Diego. Il travaille sur les mécanismes élémentaires qui sont responsables d’effets collectifs à grande échelle dans les solides comme la supraconductivité et le ferromagnétisme. Il est aussi devenu célèbre par l’invention de l’indice qui porte son nom (indice de Hirsch, h-index ou facteur h) publié dans PNAS (J. E. Hirsch, An index to quantify an individual’s scientific research output, PNAS 102, p 16569-16572, 2005). Lire le reste de cette entrée »

A propos de Gaïa

Sale temps pour l’Université : dans le plus grand secret, le gouvernement tricote une loi darwinienne et inégalitaire, faisant sortir du bois la sphère universitaire pavlovienne et conservatrice. Les nonistes sont de retour ! Sur Gaïa Universitas, on tente de suivre et de comprendre.

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

Rejoignez 277 autres abonnés

Chroniques Gaïennes

Retrouvez ici l’intégralité des chroniques Gaïennes.

Archives

Statistiques du blog

  • 1 301 750 visites