You are currently browsing the category archive for the ‘Rions un peu’ category.

Greta est restée quelques jours chez Rachel. Après l’épisode orageux (voir épisode précédent), l’air était devenu plus respirable. Mais Greta était maussade et sa lecture du nouveau rapport du GIEC n’avait pas calmé sa colère contre l’inaction des Terriens. Elle n’arrêtait pas de répéter en boucle « How dare you! You have stolen my dreams and my childhood with your empty words. And yet I’m one of the lucky ones. People are suffering! ».

Lire le reste de cette entrée »

Rachel écoutait le récit de HAL d’une oreille distraite. Elle avait entendu cette histoire au moins une centaine de fois. Bien sûr celle-ci n’était jamais tout à fait la même, certaines dates changeaient, ainsi que certains personnages. Mais la ligne centrale semblait être invariable, comme si les Terriens avaient du mal à intégrer qu’il y avait plein de mondes possibles à venir. Les versions qu’elle avait déjà entendues conduisaient toutes à une forme d’apocalypse autodestructrice. Après tout, une civilisation a une durée limitée, se disait-elle, mais elle était étonnée par l’application précipitée que mettaient les Terriens pour clore la leur.

Lire le reste de cette entrée »

Rachel aimait le silence. C’était pour elle le meilleur moyen pour entrer dans un état d’observation méditatif où toute influence est bannie. Avec le bruit, la pensée se biaise, la liberté se restreint et le vagabondage devient balisé. Dans son sens originel, le silence c’est aussi s’abstenir de parler. Mais Valérie n’avait manifestement pas la même approche : elle n’arrêtait pas de parler. Rachel se reprochait de l’avoir exfiltré de la Terre. Alors à défaut du silence, Rachel mit un peu de musique pour accompagner la suite du récit de HAL (l’IA de son vaisseau). Elle mit Le Beau danube de Johann Strauss, elle trouvait que c’était de circonstance.

Lire le reste de cette entrée »

Depuis son arrivée sur Terre en 2009, Rachel avait rencontré de nombreux Terriens, surtout des universitaires car elle avait la charge d’observer leur étrange comportement qui avait été signalé quelques temps plus tôt. La situation était jugée suffisamment grave pour y envoyer un observateur. Depuis, missionnée par l’observatoire galactique des Universités (OGU), Rachel tentait de comprendre. Mais pour l’instant, c’est l’IA de son vaisseau qui avait la parole :

Lire le reste de cette entrée »

2024. En orbite autour de la Terre, Valérie était intenable. Elle n’appréciait pas du tout son exfiltration et voulait que Rachel la redépose illico sur Terre. Tant pis pour les dangers multiples qu’elle pourrait rencontrer. Mais Rachel se montra intraitable. Comme Valérie ne semblait pas bien comprendre la situation, elle demanda à l’IA de son vaisseau de refaire un petit résumé de la situation, juste les évènements clés qui avaient conduit à la situation actuelle. Rachel avait surnommé son AI « HAL », elle en était très fière car elle trouvait que c’était très original.

Lire le reste de cette entrée »

De son vaisseau spatial en orbite autour de la Terre, Rachel observait l’immense incendie qui ravageait la taïga canadienne, détruisant l’un des derniers biomes terrestres. L’incendie avait débuté dans les basses-terres de l’intérieur de l’Alaska et du Yukon, avait franchi ensuite les Monts Richardson et avait continué à serpenter vers l’ouest. A cette heure, il commençait à ronger le bouclier canadien oriental. Seul l’océan pourrait l’arrêter, à moins que celui-ci s’évapore à cause de la colossale quantité d’énergie dégagée. Le feu était très spectaculaire vu de l’espace car il s’étendait sur des milliers de kilomètres.

Lire le reste de cette entrée »

Ces jours-ci c’est la révolution au CNRS. On a reçu un email titré « zoom pour tous » : « La prolongation de la crise sanitaire que nous traversons nous conduit à adapter les outils nécessaires au télétravail.  En conséquence, le PDG a décidé d’autoriser l’emploi de la nouvelle version de l’outil Zoom ». Jusqu’à présent le CNRS interdisait l’utilisation de Zoom pour des problèmes de sécurité, mais manifestement une nouvelle version les lève. Bye Bye Tixeo ! (Qu’on n’utilisait plus depuis longtemps, de toute façon) car cette application sera fermée dans quelques jours.

Lire le reste de cette entrée »

On le sait depuis les déclarations de la ministre F. Vidal, l’Université est aujourd’hui confrontée à une menace de radicalisation inédite qui s’adosse à une épidémie galopante d’islamo-gauchisme, de racialisme et d’indigénisme. Ce phénomène est loin d’être marginal puisqu’il concerne environ 25 % des effectifs universitaires selon les dernières estimations. D’après les experts, il est possible que la contamination de montée des idéologies hostiles aux valeurs de la République s’étende ensuite à d’autres franges catégorielles et représente donc un problème sociétal.

Lire le reste de cette entrée »

Le président E. Macron nous dit qu’il va falloir travailler plus. La convention citoyenne nous recommande de travailler moins. Dans une société comme la notre avec beaucoup de chômage, le thème de la répartition du travail devrait être bien entendu un thème majeur.  Hélas, il n’y a que peu de débats sur ce sujet. Il serait intéressant de connaitre le point de vue des enseignants-chercheurs sur ce sujet, en ce qui concerne leur métier. Mais comprendre ce que fait un enseignant-chercheur, ce n’est pas si simple. En interne à l’Université on a beaucoup de mal. Alors pour les lecteurs Lire le reste de cette entrée »

Le monde d’après se met en place actuellement. Les secteurs d’activité et les groupes de pression se mobilisent pour aller grappiller les milliards qui pleuvent de partout. Assurément, on commence à voir la couleur de ce monde d’après : il sera comme avant. Lire le reste de cette entrée »

Le terrien est né dans la savane. Au début le terrien était quadrupède. Mais un jour son esprit s’est élevé, il eut envie de voir plus haut que les herbes folles et d’en finir de se piquer les joues par les orties. Alors le terrien est devenu bipède. C’est alors qu’il aperçut les collines et il eut envie d’aller voir ce qu’il y avait derrière. Le terrien est donc devenu nomade, parcourant son globe Lire le reste de cette entrée »

L’intervention du Dr. D. Trump lors de la crise du coronavirus aura marqué un tournant majeur. A l’instar du Pr. Didier Raoult, il aura proposé aux médecins deux pistes très intéressantes pour lutter contre le covid-19, l’une étant de faire rentrer de la lumière UV dans le corps et l’autre une injection de désinfectant dans les poumons (à regarder ici séquence d’anthologie). Les essais Lire le reste de cette entrée »

Une étrange épidémie gagne nos campus. Son origine est encore mal déterminée mais elle pourrait être la conséquence de l’agent infectieux Lortho Predimus Ptemacronique Ravidal (LPPR), ou « nonisme » dans le langage courant. A l’heure actuelle, on a encore du mal à estimer l’ampleur de la contamination ou son degré de gravité. Il a été détecté plusieurs cas sévères ainsi que de nombreux cas Lire le reste de cette entrée »

Souvent je trouve qu’on manque singulièrement d’imagination. Le constat d’un ESR délaissé est largement partagé, mais l’ESR est franchement divisée entre des universitaires nonistes « non non non, ta réforme on n’en veut pas ! » et des universitaires silencieux « ben on ne sait pas trop quoi penser, ou on n’ose pas le dire ». Pourtant, pour faire plaisir à tous Lire le reste de cette entrée »

Début janvier, c’est un peu la période des bonnes résolutions. Je m’y adonne également, bien que je sache que je ne les tiens jamais très longtemps. Une de mes bonnes résolutions (mais est-elle vraiment « bonne » ?) est de refaire vivre ce blog que j’ai trop longtemps Lire le reste de cette entrée »

Affiche_artisans2Voilà une affiche qui remet les pendules à l’heure (voir ci-dessous). Elle a été éditée dans le cadre d’une campagne du Fonds national de promotion et de communication de l’artisanat (FNPCA), les détails ici. C’est vrai qu’avec le fort soutien et l’attention continue du gouvernement aux universités (carrément érigées  au statut de fierté nationale), on en oublierait presque son piètre Lire le reste de cette entrée »

barriqueOn pouvait le redouter, le projet d’université Paris-Saclay (UPS) tourne au grand guignol. On ne sait plus si on doit en rire ou en pleurer. On ne sait pas si les psychodrames récents ont un réel fondement ou bien s’ils émergent juste pour égayer une ambiance ESR particulièrement morne en ce moment. L’idée de départ de cette UPS était pourtant intéressante, du moins digne Lire le reste de cette entrée »

ski_ou_tennisJe ne sais pas si vous avez entendu cette déclaration d’Hélène Pilichowski, qui parait-il est une journaliste distinguée:  « Moi qui suis grenobloise, il y a des centres de recherche énormes à Grenoble, avec des gens qui étaient nommés à vie – comment voulez-vous qu’on cherche et surtout qu’on trouve pendant toute une vie ? Quand ils arrivent à 25 ans, 28 ans, ils sont plein d’ardeur puis après ils vont sur les pistes de ski et dans les clubs de tennis, à Grenoble c’était comme ça, c’était tous les chercheurs Lire le reste de cette entrée »

Bigre, que le temps passe vite ! Encore une année de plus que je n’ai pas vu passer … Pourtant, on ne peut pas dire qu’on ait été débordé cette année, c’était un peu le calme plat. Que retenir de cette année ? Rien, je crois. Je pourrais terminer cette chronique annuelle sur ce constat : rien, il ne s’est rien passé dans l’ESR. Lire le reste de cette entrée »

unef2A propos de l’échec des étudiants à l’université et des formations universitaires : « Le problème aujourd’hui, c’est que les universités ne remplissent pas leur contrat. Leur mission est de permettre à l’étudiant de sortir avec un diplôme. Leur contrat, c’est qu’elles doivent s’assurer de la réussite des élèves. Or, elles pratiquent Lire le reste de cette entrée »

A propos de Gaïa

Sale temps pour l’Université : dans le plus grand secret, le gouvernement tricote une loi darwinienne et inégalitaire, faisant sortir du bois la sphère universitaire pavlovienne et conservatrice. Les nonistes sont de retour ! Sur Gaïa Universitas, on tente de suivre et de comprendre.

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

Rejoignez 277 autres abonnés

Chroniques Gaïennes

Retrouvez ici l’intégralité des chroniques Gaïennes.

Archives

Statistiques du blog

  • 1 301 750 visites