You are currently browsing the category archive for the ‘Rions un peu’ category.

Le président E. Macron nous dit qu’il va falloir travailler plus. La convention citoyenne nous recommande de travailler moins. Dans une société comme la notre avec beaucoup de chômage, le thème de la répartition du travail devrait être bien entendu un thème majeur.  Hélas, il n’y a que peu de débats sur ce sujet. Il serait intéressant de connaitre le point de vue des enseignants-chercheurs sur ce sujet, en ce qui concerne leur métier. Mais comprendre ce que fait un enseignant-chercheur, ce n’est pas si simple. En interne à l’Université on a beaucoup de mal. Alors pour les lecteurs Lire le reste de cette entrée »

Le monde d’après se met en place actuellement. Les secteurs d’activité et les groupes de pression se mobilisent pour aller grappiller les milliards qui pleuvent de partout. Assurément, on commence à voir la couleur de ce monde d’après : il sera comme avant. Lire le reste de cette entrée »

Le terrien est né dans la savane. Au début le terrien était quadrupède. Mais un jour son esprit s’est élevé, il eut envie de voir plus haut que les herbes folles et d’en finir de se piquer les joues par les orties. Alors le terrien est devenu bipède. C’est alors qu’il aperçut les collines et il eut envie d’aller voir ce qu’il y avait derrière. Le terrien est donc devenu nomade, parcourant son globe Lire le reste de cette entrée »

L’intervention du Dr. D. Trump lors de la crise du coronavirus aura marqué un tournant majeur. A l’instar du Pr. Didier Raoult, il aura proposé aux médecins deux pistes très intéressantes pour lutter contre le covid-19, l’une étant de faire rentrer de la lumière UV dans le corps et l’autre une injection de désinfectant dans les poumons (à regarder ici séquence d’anthologie). Les essais Lire le reste de cette entrée »

Une étrange épidémie gagne nos campus. Son origine est encore mal déterminée mais elle pourrait être la conséquence de l’agent infectieux Lortho Predimus Ptemacronique Ravidal (LPPR), ou « nonisme » dans le langage courant. A l’heure actuelle, on a encore du mal à estimer l’ampleur de la contamination ou son degré de gravité. Il a été détecté plusieurs cas sévères ainsi que de nombreux cas Lire le reste de cette entrée »

Souvent je trouve qu’on manque singulièrement d’imagination. Le constat d’un ESR délaissé est largement partagé, mais l’ESR est franchement divisée entre des universitaires nonistes « non non non, ta réforme on n’en veut pas ! » et des universitaires silencieux « ben on ne sait pas trop quoi penser, ou on n’ose pas le dire ». Pourtant, pour faire plaisir à tous Lire le reste de cette entrée »

Début janvier, c’est un peu la période des bonnes résolutions. Je m’y adonne également, bien que je sache que je ne les tiens jamais très longtemps. Une de mes bonnes résolutions (mais est-elle vraiment « bonne » ?) est de refaire vivre ce blog que j’ai trop longtemps Lire le reste de cette entrée »

Affiche_artisans2Voilà une affiche qui remet les pendules à l’heure (voir ci-dessous). Elle a été éditée dans le cadre d’une campagne du Fonds national de promotion et de communication de l’artisanat (FNPCA), les détails ici. C’est vrai qu’avec le fort soutien et l’attention continue du gouvernement aux universités (carrément érigées  au statut de fierté nationale), on en oublierait presque son piètre Lire le reste de cette entrée »

barriqueOn pouvait le redouter, le projet d’université Paris-Saclay (UPS) tourne au grand guignol. On ne sait plus si on doit en rire ou en pleurer. On ne sait pas si les psychodrames récents ont un réel fondement ou bien s’ils émergent juste pour égayer une ambiance ESR particulièrement morne en ce moment. L’idée de départ de cette UPS était pourtant intéressante, du moins digne Lire le reste de cette entrée »

ski_ou_tennisJe ne sais pas si vous avez entendu cette déclaration d’Hélène Pilichowski, qui parait-il est une journaliste distinguée:  « Moi qui suis grenobloise, il y a des centres de recherche énormes à Grenoble, avec des gens qui étaient nommés à vie – comment voulez-vous qu’on cherche et surtout qu’on trouve pendant toute une vie ? Quand ils arrivent à 25 ans, 28 ans, ils sont plein d’ardeur puis après ils vont sur les pistes de ski et dans les clubs de tennis, à Grenoble c’était comme ça, c’était tous les chercheurs Lire le reste de cette entrée »

Bigre, que le temps passe vite ! Encore une année de plus que je n’ai pas vu passer … Pourtant, on ne peut pas dire qu’on ait été débordé cette année, c’était un peu le calme plat. Que retenir de cette année ? Rien, je crois. Je pourrais terminer cette chronique annuelle sur ce constat : rien, il ne s’est rien passé dans l’ESR. Lire le reste de cette entrée »

unef2A propos de l’échec des étudiants à l’université et des formations universitaires : « Le problème aujourd’hui, c’est que les universités ne remplissent pas leur contrat. Leur mission est de permettre à l’étudiant de sortir avec un diplôme. Leur contrat, c’est qu’elles doivent s’assurer de la réussite des élèves. Or, elles pratiquent Lire le reste de cette entrée »

mojitoBien confortablement installée dans une chaise longue, Rachel sirotait un mojito en compagnie de la princesse Leila. Pour mémoire, Rachel avait abandonné les terriens pour aller secourir la princesse Leila qui avait été capturée par le démoniaque Zroc, le despote des palcanoïdes. Le sauvetage avait été l’un des feuilletons de l’été de la région des Astréïdes. Rachel se demandait Lire le reste de cette entrée »

Je crois qu’il est temps de plier bagage. Ça fait maintenant 5 ans que je suis ici sur Terre à observer l’étrange comportement des universitaires terriens. Ça fait 5 ans que je tente de comprendre et 5 ans que je ne comprends rien. A un moment donné, il faut se faire une raison : l’ESR d’ici, c’est vraiment n’importe quoi, une sorte de bouillie incompréhensible. Lire le reste de cette entrée »

parrainCes dernier temps, on peut constater un activiste important du groupe Jean-Pierre Vernant contre la politique de G. Fioraso et les Comue. Durant la période du changement ministériel, ils ont lancé une pétition qui a eu du succès (plus de 10.000 signataires). La cible était clairement un renouvellement des personnes à la tête de l’ESR, avec Lire le reste de cette entrée »

fiorasoMalgré la pétition qui a rassemblé plusieurs milliers de signatures, G. Fioraso a été reconduite à la tête du ministère ESR, non pas comme ministre mais comme secrétaire d’Etat. Ce n’est d’ailleurs que justice car son bilan est tout simplement exceptionnel. En effet, dans le contexte actuel, elle est parvenue à un exploit sans précédent, très remarqué par le chef de l’Etat : Elle a eu  Lire le reste de cette entrée »

baguette_magiqueQuand on est chercheur ou enseignant-chercheur, il est de bon ton de feindre d’ignorer son h-index (ainsi que celui de ses collègues). Certains pensent même qu’il faut abandonner l’utilisation des indicateurs bibliométriques et se focaliser sur une évaluation qualitative. A mon avis, cette méfiance des indicateurs bibliométriques trouve sa source dans la grande Lire le reste de cette entrée »

moocPréhistoire : Avant, la transmission des savoirs se faisait par voie orale. Les enseignants rassemblaient leurs élèves dans des amphithéâtres et donnaient la leçon. C’était il y a fort longtemps, tout ça bien avant l’apparition de l’imprimerie et des livres dans lesquels furent consignés les savoirs. Par endroit, cette Lire le reste de cette entrée »

pleureusesEn cette période, force est de constater une certaine ‘morosité’ ou ‘inquiétude’. On nous le répète suffisamment chaque jour aux informations, nul besoin d’être plus explicite ici. Le monde de l’ESR participe largement à ce mouvement général. Coté universités, on ne compte plus les communiqués (appelées motions) Lire le reste de cette entrée »

moocG. Fioraso l’a annoncé aujourd’hui, l’université va devenir numérique et basculer vers en enseignement de type MOOC (massive open online course). Contrairement à certains (par exemple ce grincheux et réac), je trouve que c’est une très bonne nouvelle. Pour ma part je ne vois que des avantages à ce basculement. Lire le reste de cette entrée »

A propos de Gaïa

Sale temps pour l’Université : dans le plus grand secret, le gouvernement tricote une loi darwinienne et inégalitaire, faisant sortir du bois la sphère universitaire pavlovienne et conservatrice. Les nonistes sont de retour ! Sur Gaïa Universitas, on tente de suivre et de comprendre.

Commentaires récents

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

Rejoignez 273 autres abonnés

Archives

Statistiques du blog

  • 1 257 203 visites