Dans une récente discussion sur ce blog, on s’interrogeait sur la relation qu’il pouvait y avoir entre la densité de population et le nombre normalisé de décès. Comme il y a à disposition des données assez abondantes sur la pandémie (bien entendu partielles et parfois biaisées), j’ai tenté de vérifier cette corrélation entre la densité de population et l’intensité de cas ou de décès de Covid. Il s’est révélé que cette corrélation est bien réelle. Néanmoins il y a de nombreuses anomalies. A mon sens, la plupart de ces anomalies ne peut pas vraiment être expliquée car en relation avec un facteur aléatoire non prévisible (expansion non maitrisée de clusters). Pour d’autres, on peut tenter une explication.

Plutôt que de vous montrer des diagrammes de corrélation, on va regarder des cartes et jouer au jeu des 7 erreurs. Pour cela, les meilleures données que j’ai pu trouver sont celles des États-Unis. Sur la figure suivante, on peut voir l’Etat du Wisconsin. Sur la droite c’est la densité de population (nb habitants/surface), sur la gauche c’est le nombre de cas de Covid normalisé à la population (nb de cas Covid/population du comté). Sur les deux figures le code couleur est comparable, c’est-à-dire que plus c’est sombre, plus les valeurs sont élevées. Cet état est intéressant car il y a de forts contrastes de densité de population. En regardant bien, on peut toutefois identifier des anomalies (il y en a une grosse, vous avez trouvé ?).

Prenons maintenant un autre État, la Géorgie. Encore une fois, jouons au jeu des 7 erreurs avec la carte suivante. Cette fois, la situation est un peu plus complexe. On pourrait d’attendre à ce que la région d’Atlanta soit la plus touchée car la plus dense. Toutefois, sur la carte « Covid », on n’est pas capable de la voir. On doit donc prendre d’autres cartes et tenter d’autres corrélations. Une équipe de chercheurs a joué le jeu et ont trouvé que la meilleure corrélation était celle de la couleur de peau. Les noirs sont beaucoup plus touchés (environ 2 à 3 fois plus que le reste de la population, lire ici, incluant la source des cartes ci-dessous. Dans l’État de New York, les quartiers pauvres et à forte population noire (Bronx, Queens) ont été plus durement touchés que les autres. Lire ici, par exemple, pour une discussion sur les relations pauvreté-mortalité, incluant le cas de la région parisienne et de l’État de New York.

Enfin terminons l’État d’Arizona, illustration ci-dessous. La carte de gauche montre la densité de population et celle de droite la densité de cas Covid. Là encore, la corrélation n’est pas trop bonne avec la densité de population car on ne voit pas ressortir les comtés qui contiennent Phoenix et Tucson. En revanche les comtés du nord sont fortement touchés. C’est là qu’on trouve les réserves indiennes des Navajo et des Hopi. De nombreux articles sont consacrés aux amérindiens face au Covid-19. Les situations économiques et sociales très difficiles (pauvretés, manque d’accès aux soins) aggravent fortement la situation pandémique.

Si vous voulez voir l’ensemble des Etats des Etats-Unis, la carte est ici (j’ai pris les cartes de densité de cas sur ce site).