les_republicainsJe doute fort que l’ESR soit un grand enjeu de la future campagne électorale (présidentielle 2017). Toutefois, les républicains ont récemment (début avril) publié un document d’orientation sur le sujet. D’après eux, la transformation de l’ESR de la période 2007-2012 a été interrompu et il ne s’est rien passé ces 4 dernières années. Il serait temps de passer à l’acte II de l’autonomie des universités. Ce deuxième acte comporterait deux volets essentiels (1) réforme des conditions d’accès aux formations et (2) libéraliser les droits d’inscription.

A propos des conditions d’accès, ils pensent que les universités devraient avoir le droit de déterminer les conditions d’accès aux formations qu’elles délivrent : « il faut en finir avec l’hypocrisie et la sélection par l’échec ». […] La question de la non sélection post-bac ne se pose que pour l’entrée de l’Université, car partout ailleurs les filières sélectives sont la règle ». Ils préconisent donc que les universités conditionnent l’inscription à la validation de pré-requis.

A propos des droits d’inscription, il est remarqué que la situation financière des universités n’est guère brillante et que l’augmentation des droits d’inscription reste l’un des principaux leviers d’augmentation des ressources propres des universités. « Les Républicains souhaitent ainsi qu’il soit autorisé une éventuelle augmentation des droits de scolarité jusqu’à 1 000 euros maximum, décidée par les universités elles-mêmes (contre 184 euros aujourd’hui en licence et 256 en master) ».

Par ailleurs, pour augmenter l’autonomie des universités, les républicains suggèrent un conseil d’administration plus resserré et la constitution d’un parlement ou sénat universitaire consulté en matière de politique scientifique. Sur ce dernier point, il me semble qu’il y a eu une réforme récemment, avec la création d’un conseil académique (et disparition du CS et CEVU). Ils veulent aussi une « liberté de recrutement de professeurs » (mais sans préciser comment) et en finir avec la tutelle du ministère sur les universités.

On pourra lire le document d’orientation des républicains ici.