meilleurs_bacheliersOn se souvient que la loi sur l’ESR de 2013 avait permis la mise en place d’un dispositif à l’attention des bacheliers méritants. En effet, les 10 % des meilleurs bacheliers (les étudiants « méritants ») peuvent avoir leur place réservée dans des filières sélectives. Ce dispositif me parait des plus utiles car il permet d’éviter que nos meilleurs jeunes aillent s’échouer dans les universités.

Malheureusement, la première année d’application du dispositif n’a pas permis un sauvetage massif, puisque seulement environ 220 néo-bacheliers ont pu être exfiltrés des bancs de l’université (sources ici et ici). Par ailleurs, la grande majorité des étudiants concernés avaient été réorientés vers des BTS, alors qu’initialement la mesure était plutôt à l’attention des CPGE. Bref, on ne peut pas dire que le dispositif ait été efficace dans sa première année d’application.

Il faut dire qu’une boulette a été faite. Les recteurs n’ont contacté que les étudiants qui avaient mis une filière sélective en premier vœu dans APB. Mais cette année, la méthodologie a été modifiée afin d’aller convaincre des néo-bacheliers qui n’auraient pas mis une filière sélective en premier vœu. Il aura droit alors à une procédure de « rattrapage ». Car tout le monde peut faire des erreurs, y compris nos meilleurs bacheliers et je trouve ça très attentionné qu’on s’occupe ainsi des jeunes qui ont coché la mauvaise case (université) dans APB. Source ici.

Une autre mesure concerne l’information. Cette année elle sera donnée en amont de l’inscription APB. Il est demandé aux proviseurs de bien informer les lycéens que les meilleurs élèves du lycée doivent rejoindre les filières sélectives et non pas l’université (Source ici, site web de Najat Vallaud-Belkacem). Ceci dit, je pense que ce type d’information était déjà largement martelée aux lycéens étant donné que les lycées ont justement en charge une partie non négligeable des filières sélectives (STS et CPGE). Par ailleurs, pour rendre les choses très claires, le site du ministère publie une liste « des établissements et filières qui accueillent des meilleurs bacheliers » (lire ici). Bien entendu, les universités ne font pas partie de cette liste, hormis les écoles internes et IUT.

A lire également la tribune récente de la CPU (conférence des présidents d’université) sur le sujet (lire ici).