argent6Les universités n’ont toujours pas connaissance de leur dotation 2015 (on est fin avril !). Par contre certaines d’entre elles savent depuis peu que l’Etat va puiser dans leurs réserves (les fameux fonds de roulement). 11 universités, 25 grandes écoles et 12 grands établissements sont concernées par cette ponction, présentée comme un « exercice de solidarité ».

Évidemment, les réactions sont vives devant cette mesure. Exemple, par le président de Lille II (droit-santé) : « Pourquoi se fait-il que mon établissement dispose de cette somme ? parce que notre université a toujours été gérée avec mesure et rigueur. Nous essayons d’être efficaces en utilisant le moins d’argent possible. Aujourd’hui, le plafond de la fac de médecine fuit et l’IUT de Roubaix s’effondre. Si on me prend mes fonds de roulement, comment je fais les réparations ? ». Source ici.

De son côté le ministère pense que certaines universités n’ont pas suffisamment la culture de l’investissement et répond : « « Si ça peut améliorer l’immobilier universitaire, si on peut cesser d’avoir des reportages sur des toilettes d’universités qui fuient et des chauffages qui ne marchent plus ou des vitres non isolées, tant mieux ». Source ici.