« Notre vrai particularisme c’est d’avoir considéré séparément et depuis trop longtemps la formation et la recherche. Tout le travail qui est en cours (politique de site, Comue NdR) vise à abolir cette séparation artificielle des deux faces d’une même médaille. Nous avons déjà beaucoup évolué grâce à l’UMR, qui donne à notre système la spécificité d’être hybride et mixte », par le président du CNRS, lors des journées d’accueil des nouveaux directeurs d’unités du CNRS organisées conjointement avec la CPU. Source ici.