excellence15Et voilà, l’appel à projets IDEX qui s’est tant fait attendre est paru hier ! (lire ici sur le site de l’ANR, qui est chargée d’être l’opérateur). Il s’agit de compléter la première vague du PIA (plan d’investissement d’avenir) de 2010. Lors de cette première phase (le PIA était alors appelé le « grand emprunt »), c’était 35 milliards d’euros qui étaient consacrés, dont 22 pour la recherche et l’enseignement supérieur. Pour la deuxième phase, il y a 3,1 milliards d’euros sur le tapis.

Objectif et caractéristiques des IDEX: « favoriser, dans le prolongement du PIA1, l’émergence sur le territoire français de nouveaux pôles pluridisciplinaires d’excellence d’enseignement supérieur et de recherche de rang mondial, les « Initiatives d’excellence » ou IDEX. Les IDEX du PIA2 ont des caractéristiques inchangées par rapport au PIA1 : ce sont des pôles universitaires  qui disposent d’une puissance scientifique et d’un impact scientifique de tout premier plan dans de larges champs de connaissances, et qui, sur cette base, parachèvent le réseau des IDEX françaises, par le rayonnement de leur recherche, l’attractivité de leurs formations, la notoriété de leur corps académique et la qualité de leur gouvernance. Elles complètent ainsi le dispositif, initié par le PIA1, pour doter le pays de la dizaine de grandes universités de recherche, comparables aux meilleures universités du monde, qui permettront à la France de tenir son rang dans la compétition scientifique et économique mondiale ». Source ici.

Objectif de structuration : il y a manifestement un objectif associé à la structuration des sites. Ceux qui auront bien bossé pour les ComUE seront certainement mieux positionnés que les autres. « l’objectif demeure de conforter dans la durée une dynamique de transformation et de structuration qui fasse évoluer le morcellement excessif hérité du passé entre universités, grandes écoles et organismes de recherche et soutienne l’émergence d’un nouveau paysage universitaire, rassemblant au sein d’universités compétitives des forces de recherche et de formation aujourd’hui trop dispersées et trop peu visibles ». Source ici.

A noter aussi qu’il y a un appel à projet pour des I-SITE (« Initiatives Science – Innovation –Territoires – Economie »). Ces initiatives sont « pour développer, dans leur palette thématique, des coopérations fortes et particulièrement efficaces avec le monde économique, et à mettre en œuvre des actions innovantes de recherche partenariale, de développement de l’entrepreneuriat et de formation professionnelle, initiale et continue ».

La sélection se fera en deux étapes. Il y aura une phase de présélection (dépôt avant le 21 janvier 2015, texte de l’appel à projet ici) pour un sprint final pour ceux qui auront été qualifiés pour cette finale (dépôt en septembre 2015).

Pour l’instant il y a déjà 8 IDEX : Bordeaux (700 M€), Strasbourg (750 M€), Paris Sciences Lettres (750 M€), Sorbonne universités (900 M€), Sorbonne Paris Cité (800 M€), Paris-Saclay (950 M€), Aix-Marseille (750 M€) et Toulouse (750 M€). Pour les prochains IDEX, il devrait y en avoir trois supplémentaires (peut-être 4 si on tasse un peu ?) pour garder un niveau de financement comparable. Alors qui seront les lauréats ? Grenoble ? Lyon ? HESAM ? Lille ? Montpellier ? Nancy ? Le grand Ouest ? …

excellence4