marianne2François Hollande l’a annoncé dans la journée (30 janvier 2014), il y aura bien une nouvelle vague d’IDEX. Ce sont deux milliards d’euros qui seront consacrés à l’opération. On apprend aussi que « les nouveaux Idex seront similaires aux huit lauréats de la première vague de 2011 : Strasbourg, Marseille, Bordeaux, Toulouse ainsi que quatre autres en région parisienne » (source ici). Pour les 8 lauréats de la vague précédente, les dotations s’échelonnaient entre 700 et 950 millions d’euros (voir détails ici, page wikipédia), ce qui veut dire qu’il n’y aura pas plus de 3 vainqueurs (sélectionnés par un jury international) pour cette nouvelle vague si on veut quelque chose de similaire en volume d’investissement. Qui seront les vainqueurs de ce nouveau concours ?

Dans tous les cas, ça va encore faire des malheureux et les brigades post-apocalypse se préparent déjà pour intervenir dans les territoires qui seront de nouveau dévastés (lire ici). Ceci dit, François Hollande est plutôt attentionné: il consacre également un milliard d’euros de ce nouveau PIA au soutien à des « universités de taille régionale« , pour qui « la coopération avec les acteurs économiques et régionaux sera déterminante ». (source AEF n°193119). Je pense que c’est là le package « pansement » pour les futurs recalés, le lot de consolation … (source ici). La belle recherche, c’est pour les IDEX, les gros nuls seront recyclés dans de la recherche partenariale avec les entreprises.

Je me souviens que parmi les thèmes majeurs de la campagne de François Hollande (il y a déjà deux ans), l’égalité des territoires avait été très souvent citée comme élément central d’une France équilibrée. Il l’avait d’ailleurs rappelé le soir de son élection dans son discours à Tulle. Or il se trouve que la France de l’ESR n’est pas du tout équilibrée (en particulier à cause l’implantation des organismes de recherche, lire ici). Ces nouvelles IDEX seront peut-être une occasion de donner une inflexion pour corriger les déséquilibres actuels ? On ne se dirige pas vraiment dans cette voie, puisque qu’on confirme la construction de « campus » pluridisciplinaires de visibilité mondiale et des campus « à spectre disciplinaire plus restreint » de taille régionale (source AEF). F. Hollande: « Ce choix peut troubler la communauté universitaire : pourquoi certaines et pas d’autres, n’est-ce pas une discrimination territoriale ? Ce débat existe. » (source AEF). il y a deux ans, le discours était différent.

Ces annonces, François Hollande les a faites à Strasbourg, alors l’université de la ville (pourtant IDEX) se débat dans les difficultés budgétaires (comme beaucoup d’autres …). Cocasse … (lire ici et ici pour les dernières news).

Publicités