mainstoneLe monde de la physique est en deuil. En effet, ce mois dernier, John Mainstone est décédé. Il était le physicien en charge de « l’expérience de la goutte de poix » (voir fiche wikipédia ici). Il s’agit d’une expérience de longue haleine, car mise en place il y a plus de 80 ans. Son principe est simple : cela consiste à étudier l’écoulement d’un liquide très visqueux (quasiment un solide). Ce liquide a été placé dans un entonnoir et il faut compter le nombre de gouttes qui s’écoulent. Sur toute la durée de l’expérience, 8 gouttes sont tombées, soit en moyenne une tous les 10 ans. John Mainstone a suivi l’expérience pendant 52 ans mais malheureusement il n’a jamais pu assister à la chute d’une goutte … (quelle malchance !). Le plus terrible c’est qu’il est décédé peu de temps avant que la neuvième goutte ne tombe ! J’ai calculé le h-index de John Mainstone (qu’il me pardonne), qui est égal à 6 pour 13 articles publiés dans les années 60-70. Curieusement, pas un seul d’entre eux ne relate des résultats sur l’expérience de la goutte de poix. Il n’empêche que ce physicien a obtenu le prix lg Nobel en 2005 pour cette expérience! (lire ici pour savoir ce qu’est le prix « lg Nobel »). Aujourd’hui l’expérience est sous surveillance 24 heures sur 24 avec trois caméras qui filmeront la chute de la 9e goutte. Un grand moment de science à venir !

Les chroniques du h-index – voir également celles d’Albert Einstein, de Jacques Benveniste, de Jorge Hirsch, du Professeur Tournesol, de Piotr Chomczynski,  de mon collègue de bureau, de Solomon Snyder,  de la France, de Grigori Perelman, de Claude Allègre, du boson de Higgs, d’Ike Antkare, de Messieurs Dupont T et Dupond D. et de Y. Fujii.