Bonne nouvelle dans la sphère des bidulex : dans la région de Marseille (université AMU, Idex A*MIDEX), la chasse au Nobel est ouverte ! C’est du moins ce que déclare un communiqué conjoint du SNESUP et du CNCS « Le projet A*MIDEX a pour objectif de faire entrer AMU dans le top 100 du classement de Shangaï […]. Un verrou important dans la réalisation de cet objectif est l’absence d’un prix Nobel dans AMU. C’est pourquoi A*MIDEX prévoit de se doter d’un comité de « chasseurs de têtes » destiné à recruter des chercheurs du meilleur niveau, y compris des lauréats du prix Nobel. Plus modestement, la stratégie des ressources humaines permettra d’augmenter le nombre de « stars », jeunes lauréats de l’ERC ou chercheurs confirmés ». Source ici.

Si j’ai bien compris, l’acronyme A*MIDEX veut dire « Aix‐Marseille University Idex ». Je me demande bien ce que signifie l’étoile « * » entre le A et le M de l’acronyme. Peut-être que ça veut dire « star », tout simplement, et dans ce contexte on comprend bien la quête annoncée par le communiqué » ci-dessus.  Je conseille au comité des chasseurs d’aller voir comment l’EPFL pratique cette chasse étant donné qu’ils se sont spécialisés dans la débauche de porteurs de subventions ERC.

C’est curieux car malgré mon excellence académique, je n’ai pour l’instant perçu aucune tentative de prise de contact du comité des chasseurs. Je vais aller me cacher dans la savane, parmi les herbes folles et les orties … on sait jamais …

Publicités