Hier j’ai écouté la radio et j’ai eu l’impression que l’atmosphère était passablement déprimée avec votre crise financière, votre dette, votre incapacité à innover et vos exportations d’un niveau trop faible. Mais tout cela n’est pas bien grave, ce n’est pas parce que vous parlerez tous chinois demain que vous ne pourrez pas vivre heureux sur cette planète. Moi, d’ici là, je serai déjà repartie pour d’autres exploits à travers la galaxie.

Mais parlons plutôt de recherche et d’enseignement supérieur. Certains grincheux pensent qu’il ne faut pas s’attendre à une augmentation des finances publiques ces prochains temps, et qu’au contraire il va falloir se serrer la ceinture.  On sait que le taux d’investissement de la France dans l’ESR n’est déjà guère reluisant, comparé aux autres pays de l’OCDE. Alors si en plus il n’y a plus de sous dans les caisses de l’Etat, comment faire ? N’y aurait-il pas une solution alternative ? Certains tentent d’y réfléchir. C’est le cas, par exemple de la CDEFI (conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs). Son président vient de rendre public quelques-unes des propositions pour le financement des études d’ingénieur (source ici):

Proposition n°1 : faire financer les formations d’ingénieurs par les entreprises – « Les entreprises intègrent déjà dans leurs modèles de coûts la hausse des matières premières, elles doivent se préparer à inclure également le coût de la matière grise à celui de leurs produits« ,

 Proposition n°2 : faire payer le coût de la formation par les étudiants. Dans ce cas, les étudiants rembourseraient leur prêt seulement en cas d’embauche. En cas d’échec, le prêt pourrait être remboursé par l’Etat ou par les écoles elles-mêmes.

 Proposition n°3 : proposer des « job étudiants » au sein des écoles. J’ai du mal à bien comprendre comment ça pourrait ici permettre de financer les écoles, sauf si bien entendu ces job étudiants permettent d’économiser sur du personnel.

Dans tous les cas, la CDEFI fera connaitre le détail de ses propositions le 23 janvier prochain … à suivre …

Publicités