Les universités sont parfois le théâtre de faits divers  qui jettent un regard inhabituel sur leur monde souvent difficilement intelligible pour le grand public. Lorsque cela se produit dans une institution de grande renommée nationale ou mondiale, la fascination publique s’en trouve même renforcée.

L’Université d’Oxford se trouve donc sous le choc après l’assassinat d’une de ses astrophysiciens de pointe, dont le corps a été retrouvé au domicile d’un collègue (lire ici).

L’histoire est d’autant plus touchante que nombre des commentateurs de la Gaia Universitas oeuvrent dans ce domaine. Mes condoléances à ceux d’entre vous qui, éventuellement, connaîtraient la victime.

En son temps, ce scénario eut inspiré l’auteur des enquêtes de L’Inspecteur Morse, célèbre détective de la police oxonienne, lequel s’était retrouvé dans ce métier après avoir… raté ses études à Oxford pour cause de dissipation amoureuse.

Advertisements