« Tout le monde sait que le sort des nations dépend au premier chef de la qualité de leur enseignement supérieur et de leur recherche. La France qui a longtemps été dans le peloton de tête en ce domaine et qui jouit encore d’un patrimoine littéraire, philosophique et scientifique important devrait pouvoir en tirer profit. Or il n’en est rien, parce qu’en France, à la différence de tous les autres pays, l’enseignement supérieur se développe de plus en plus en dehors de l’Université, voire contre elle. On ne saurait imaginer logique plus auto-destructrice ».

Extrait d’un texte co-écrit par François Vatin, Olivier Beaud et Alain Caillé « L’Université : un choix de civilisation » (lire le texte en entier ici).

Publicités