Ça y est c’est la saison ! De quoi ? Des candidatures bien sûr … Dans quelques semaines, dans chaque patelin de province des postes de MCF vont éclore un peu partout. Alors moi, je brique mon CV, j’astique mes papiers et je me renseigne un peu partout pour savoir où c’est qu’on recrute.

J’avais trouvé un poste sympa, dans un chouette coin. Pas tout à fait mon profil mais presque.. Et voilà que pouf….mon joli poste MCF s’est transformé en chaire d’excellence. Les concurrents vont être excellents. Il y en aura plein mais c’est pas sûr parce qu’il faut être excellent et en plus penser qu’on est excellent. Parait-il que le problème c’est qu’il y a des gens pas excellents qui pensent qu’ils sont excellents et des gens excellents qui pensent pas qu’ils sont excellents. Le comité de sélection sera un comité d’excellence avec plein de gens excellents à l’intérieur. Autant vous dire ma bonne dame que ça m’arrange pas. Moi je comptais leur expliquer que même si j’étais pas excellente, je saurais bien me rendre utile. Au pire, je pourrais enseigner. J’étais même prête à prendre la responsabilité de la machine à café. C’est vous dire…Mais s’il faut être excellent… Faut avoir publié dans des revues à facteur d’impact gros comme ça, avoir fait un post doc dans une université grosse comme ça (référencé dans le classement de Shanghai et pas dans celles qui sont tout au fond).

Ben, je fais quoi moi ? Déjà, je peux pas avoir d’equipex. Je me suis fait fauchex mon labex. Et quant à mon ANR, ben ça fait deux fois de suite qu’elle est plantex. Vous voulez que je vous dise ? Moi l’excellence ça me déprime….

Ce billet vous est proposé par Marianne

Advertisements