Les projets d’Idex (initiatives d’excellence) sont en cours de finalisation mais beaucoup doivent convenir que ça se fait dans une certaine opacité. Pourtant ces projets pourraient configurer ce que seront les futurs pôles universitaires à ambition mondiale. Quel sera le sort des structures de recherche qui n’ont pas le bonheur d’avoir été noté A+ par l’AERES ? Seront-elles classées « excellence en émergence » ? seront-elles vassalisées auprès des seigneurs de la science (labo A+)? ou bien bien seront-elles réorientées vers de la recherche finalisée ? Espérons que nos dirigeants universitaires auront la délicatesse de nous faire lire ces projets qu’ils rendront le 4 janvier (à supposé qu’ils aient encore la main dessus …). On ne sait guère où on va mais une chose est sûre, on y va ! Alors profitons pour donner une dernière devisex …

Publicités