Ike Antkare est un chercheur qui travaille à l’International Institute of Technology United Slates of Earth. D’après Google Scholar, il a publié 102 articles et a un h-index de 94, ce qui est très impressionnant. Cela en fait l’un des dix premiers chercheurs en science informatique et le positionne parmi les 100 scientifiques les plus renommés du monde. On trouvera sa liste de publication ici et ses articles sous format PDF. Il est assez intéressant de regarder la liste de citations dans ses articles, on comprend très vite qu’il y a quelque chose qui cloche. En effet, Ike Antkare n’existe pas, il est le fruit de l’imagination d’un chercheur de Grenoble qui a voulu nous faire une bonne farce (lire toute l’histoire ici). La conclusion du chercheur est que Google Scholar n’est pas fiable. Nous avons déjà parlé ici des bases de données utilisées pour la bibliométrie. Laquelle choisir ? J’ai cherché à calculer le h-index d’Ike Antkare sur le WoK (ISI Web of Knowledge). Le WoK dit qu’il n’a jamais rien publié et donc son h-index est nul … Cela confirme plus une fois de plus que les indicateurs bibliométriques doivent être utilisés avec modération !

Les chroniques du h-index: voir également celles d’Albert Einstein, de Jacques Benveniste, de Jorge Hirsch, du Professeur Tournesol, de Piotr Chomczynski,  de mon collègue de bureau, de Solomon Snyder,  de la France, de Grigori Perelman, de Claude Allègre et du boson de Higgs.

Advertisements