La récente polémique sur le climat prend une tournure intéressante. Sur fond de querelle scientifique, de complot réchauffiste, de trafficotage de courbes et d’éthique scientifique, c’est seul (ou presque) contre tous que C. Allègre livre son combat. En début du mois, les chercheurs « réchauffistes » ont fait appel à la maîtresse Valérie Pécresse pour qu’elle tranche le débat et remette un peu d’ordre dans la cour de récré (demande faite également au président du CNRS et à l’Académie des Sciences, doublée d’une pétition signée à ce jour par environ 600 chercheurs). Les politiques c’est très pratique pour de nombreuses raisons : quand ça va mal c’est toujours à cause d’eux, on peut les apostropher à loisir (parfois même les insulter, ça défoule) et quand on a des problèmes avec son voisin alors on galope pour réclamer leur aide. Mais bon, là c’est grave, il y va de l’avenir de l’humanité c’est un peu normal que la ministre intervienne. La Tigresse va nous régler ça en moins de deux ! Pour ma part cette histoire de climat j’y comprends rien, mise à part que la pollution c’est mal et que je vois bien chaque jour que le climat se dérègle et qu’y a plus de saison. Mais je sais aussi parfaitement que les mammouths sont morts pris dans les glaces … alors …

Publicités