L’abstention toujours et encore … massive. Seuls 7,8 % des étudiants ont voté pour leurs représentants étudiants aux conseils d’administration des centres régionaux des œuvres universitaires et scolaires (CROUS). On pourra se consoler en disant que ce n’est pas pire que d’habitude (7,56 % en 2008, 6,27 % en 2006, 8,25 % en 2004, 6,15 % en 2002). Mais on peut tous convenir que c’est très décevant. Des années que ça dure et c’est le même constat pour tout type d’élections étudiantes dans les universités. Pourquoi les étudiants ne votent pas ? Pensent-ils que ce vote ne sert à rien ? Se sentent-ils mal représentés par les organisations actuelles (UNEF, FAGE, …) ? Se désintéressent-ils de la vie à l’université ou de la vie étudiante en générale ? Ils sont pourtant les premiers concernés et ont clairement de nombreuses revendications à faire valoir. Peut-être est-ce l’heure d’expérimenter d’autres façons de fonctionner ? Par exemple le vote électronique ?

Source ici

About these ads