Aujourd’hui c’est les élections régionales. J’en profite pour rappeler mes billets consacrés aux régions : « les régions qui investissent dans la recherche et le développement »,  « l’investissement dans l’enseignement supérieur et contribution du CNRS », « les régions et leurs chercheurs »,  « les régions qui publient » et « votre région aime-t-elle la recherche ? ». Pour une période au cours de laquelle le paysage pourrait être fortement remodelé, j’espère que la France ne ressemblera pas à ceci dans 10 ou 20 ans. Comme je l’ai dit souvent sur ce blog, 10 universités ce n’est pas assez mais 80 c’est trop. C’est aussi l’heure de faire les projets pour le grand emprunt, alors en toute logique ça devrait être le moment d’entendre les universités. Qui les entend ?

Mais bon, chaque chose en son temps. Aujourd’hui c’est les élections, je termine ce billet et je pars voter. La dernière fois, il m’était arrivé une mésaventure dans le bureau de vote (quelle cruche !). Promis cette fois je fais attention.

Aujourd’hui c’est les élections et c’est aussi bientôt le printemps.

Au printemps de quoi rêvais-tu ?
Vieux monde clos comme une orange
Faites que quelque chose change
Et l’on croisait des inconnus
Riant aux anges, au printemps de quoi rêvais-tu ?

(J. Ferrat)

C’est bientôt le printemps. Je rêve de l’université

Publicités