Les universités d’Aix-Marseille ne perdent pas leur temps. Elles ont adopté ce jour un texte fondateur en vue de leur fusion, horizon 2012. On pourra lire le détail dans une dépêche du Monde (ici). Le plus amusant c’est que l’article ne mentionne pas du tout le « grand emprunt » et l’investissement dans 10 grands pôles universitaires…

Dans un autre article, toujours dans Le Monde (ici), on apprend aussi que Lyon et Saint-Étienne pourrait présenter une candidature de type « métropole ». En Bretagne, ça serait une « université fédérale du Grand Ouest », Dijon et Besançon s’uniraient …

C’est beau un monde qui s’aime …

Advertisements