machinealaverLes goûts et les couleurs, c’est souvent une question d’appréciation personnelle. L’ANR (agence national de la recherche) a manifestement une approche assez approximative de la notion de couleur. Voici comment en 2009 l’ANR présentait ses programmes blancs (programmes non-thématiques) : « Le programme « blanc » de l’ANR a pour but de donner une impulsion significative à des projets scientifiques ambitieux qui se positionnent favorablement dans la compétition internationale et qui présentent des objectifs originaux, en rupture avec les itinéraires de recherche traditionnels. »

Jusqu’en 2009, les programmes blancs représentaient 25 % des programmes de l’ANR, les autres 75 % étant des programmes thématiques. Mais à partir de 2010, V. Pécresse a demandé à ce que l’ANR augmente la part des programmes blancs à 50%. L’ANR s’exécute mais elle s’est un peu emmêlée les pinceaux. Voici la nouvelle conception du « blanc ANR, catalogue 2010 », dans lequel on trouve par exemple le programme « Maladies neurologiques et maladies psychiatriques » (blanc cassé), « La génomique fondamentale » (blanc sable) « systèmes moléculaires et cellulaires et d’innovation biomédicale » (blanc crème satiné)… Le catalogue complet est en téléchargement ici (c’est gratuit !). Bref on se demande un peu si l’ANR ne serait pas en train de nous rouler dans la farine ? Allez à la machine !!

Passez notre programme à la machine.
Faites le bouillir
Pour voir si les couleurs d’origine
Peuvent revenir.
Est-ce qu’on peut ravoir à l’eau de Javel
Des beaux projets,
La blancheur qu’on croyait éternelle,
Avant ?
Publicités