wanted2La Gaïa Universitas est inquiète : les refondateurs d’Universités ont disparu ! Ces refondateurs, nous les aimons bien : nous leur avons consacré notre premier billet. Après cette période estivale, il est certainement utile de rappeler les étapes importantes. Les refondateurs constituent un groupe de personnalités hétéroclites qui comprend des vrais réformateurs, des pompiers pyromanes, des nonistes confirmés… Ils sont apparus le 15 mai dernier, avec un manifeste détonant. On se souvient de la première phrase glaciale « Il est désormais évident que l’Université française n’est plus seulement en crise. Elle est, pour nombre de ses composantes, à peu près à l’agonie ». Cet appel des refondateurs avait marqué la fin du mouvement universitaire, il est vrai très essoufflé. Peu après, les refondateurs nous ont proposé quelques propositions de réformes. Ils ont ensuite lancé un appel à des états généraux et enfin, en juillet, à l’élaboration d’une charte de l’université. Tout cela peut paraître de la gesticulation désordonnée et donner un peu l’impression que le groupe n’avait pas une ligne de conduite claire. Depuis le dernier communiqué de juillet dernier, plus rien : les refondateurs sont silencieux … ont-ils renoncé à la refondation, tout comme V. Pécresse a renoncé à son programme ambitieux qui visait à mettre l’Université au centre de l’enseignement supérieur et de la recherche ?

Publicités