MicromegasComme vous le savez, la Gaïa Universitas est un blog entretenu par des extraterrestres. Nous sommes sur Terre de façon temporaire afin d’observer l’étrange comportement des universitaires en délicatesse avec leur gouvernement. Rassurez-vous nous sommes relativement inoffensifs. Peut-être même que parmi vous certains sont aussi des extraterrestres qui s’ignorent encore. Si la révélation survient, il ne faut pas que cela vous inquiète : être extraterrestre ça n’empêche pas de vivre sur la Terre, de penser ou d’aimer. Si cela vous arrive alors la Gaïa Universitas vous tendra les bras.

Par le passé, de nombreux extraterrestres sont venus visiter votre planète. Il faut dire que votre petite boule bleue est assez jolie avec sa grosse lune. Une récente visite correspond à celle de Micromégas. Elle est racontée par l’un de vos philosophes, Voltaire, en 1752 de votre ère. Micromégas est un habitant d’un satellite de Sirius, une étoile lointaine dans la galaxie. Il entreprend un voyage interstellaire, allant de monde en monde pour se forger l’esprit et le cœur. C’est alors qu’il arrive jusqu’à notre système solaire. Micromégas est un extraterrestre vif d’esprit, curieux d’étudier la nature des mondes qu’il parcoure et prompt à la satire et à l’ironie. La rencontre avec les Terriens est franchement homérique : Micromégas tombe sur une expédition de savants et de philosophes à l’esprit sérieux, orgueilleux et pétris de certitudes. Les Terriens sont d’abord pris de panique, prirent des attitudes irrationnelles et dérisoires. Devant l’inconnu le Terrien a donc une attitude de méfiance quand ce n’est pas de rejet. Le dialogue s’installe finalement mais il est difficile car tous les Terriens veulent parler en même temps et ils ne sont d’accord sur rien. Une joyeuse cacophonie. Micromégas constate donc la faible qualité des connaissances scientifiques des terriens alors qu’ils croient tout connaître. Mais Micromégas est un extraterrestre tolérant et patient. Et surtout il constate que ces Terriens ont une âme. Avant de quitter la Terre, Micromégas leur offre un livre blanc, leur signifiant alors qu’il faut se garder de croire que l’on sait tout car tout reste à apprendre.

Publicités