Ranking_Wed_UniversitiesLes universitaires adorent les classements, tout comme d’ailleurs le « h-index » en particulier quand c’est pour faire celui des collègues. En surfant sur le Web, j’ai trouvé un classement que vous connaissez peut-être déjà car il n’est pas tout récent. Il s’agit du Ranking Web of World Universities, sur le site de Webometrics, qui mesure la visibilité sur le Web de 6000 Universités et l’accessibilité de leurs documents académiques. L’objectif affiché des ordonnateurs du classement est de promouvoir les publications sur le Web en open access, l’accès électronique des publications scientifiques et du matériel d’enseignement. On trouvera plus de détails sur les objectifs sur le site de Webometrics.

Pour établir ce classement, quatre indicateurs ont été mis en place : (1) Size : le nombre de pages web identifiées à partir des moteurs de recherche (2) Visibility : la visibilité, c’est-à-dire le nombre de liens entrants externes (3) Rich files : Les fichiers disponibles (publications scientifique et matériel pédagogique), après examen de leur pertinence (4) Scholar : Nombre d’articles et citations pour chaque domaine académique, avec comme outil Google Scholar.

Les classements pour le monde, l’Europe et la France sont visibles en cliquant sur le lien correspondant. Les Universités Françaises me semblent encore plus mal classées que dans l’incontestable classement de Shanghai ! Serions-nous pas vraiment au top dans l’open access ? Ou bien sommes-nous hermétiques au e-learning ? Ci-dessous le classement des 10 lauréats français:

  1. Université Paris 6 Pierre and Marie Curie
  2. Université Claude Bernard Lyon 1
  3. École Normale Supérieure Paris
  4. Université de Nice Sophia Antipolis
  5. École Polytechnique
  6. Université Joseph Fourier Grenoble 1
  7. Université de Rennes 1
  8. Université René Descartes Paris 5
  9. Université Paris XI Sud
  10. Université Lumière Lyon 2

Une grande déception : la Gaïa Universitas n’est même pas classée !

Publicités