knights_who_say_ni-full_profile_pageLa quête du Graal (celle des Monty Python) du Roi Arthur est semée d’embûches. Il doit d’abord recruter ses chevaliers de la table ronde, mais ça n’est pas évident quand on tombe sur le chevalier noir ou des paysans anarcho-syndicalistes. Son équipe constituée, il part ensuite traverser une forêt diabolique : c’est là qu’il rencontre les chevaliers qui disent « Ni ! … Ni ! Ni ! Ni !!». Dame Pécresse, dans sa noble quête d’une grande Université, a elle aussi rencontré quelques obstacles, en particulier les chevaliers qui disent « Non !… Non !…  NonNonNonNonNon ! ». De leur coté, les chevaliers qui disent « Ni ! » voulaient simplement un jardinet, joli et pas cher. Personne ne sait ce que veulent les chevaliers qui disent « Non ! ». Dame Pécresse, pleine de générosité et d’amour, leur offrit un vieux parchemin malodorant sur lequel était gravé 3 lettres énigmatiques: « LRU ». Profitant d’un instant de flottement, Dame Pécresse leur faussa compagnie et poursuivit, cheveux au vent, son épopée au travers cette forêt ténébreuse. Les chevaliers qui disent « Non ! » se concertèrent longuement, jugèrent qu’ils avaient été floués et partirent à la poursuite de la Dame. Vont-ils la rattraper ?