afp-photo-192802Aujourd’hui c’est les élections Européennes. Le 28 mai dernier, l’association « Sauvons l’Université » (SLU) publie une série de questions destinée aux candidats aux élections européenne. 6 listes ou partis ont répondu à cet appel (PCF, Europe-Ecologie (Verts), Front de Gauche, NPA, Modem, PS), avec des réponses plus ou moins détaillées. Certaines listes ont fait le choix de répondre consciencieusement aux dix questions (PCF, NPA, Modem), d’autres ont fait une réponse libre sur les thèmes qui leur paraissent les plus importants (Europe-Ecologie, PS, Front de Gauche). L’ensemble des réponses est visible ici, sur le site de SLU. C’est sans grandes surprises, les réponses fleurtant souvent avec un opportunisme de bienséance et de positionnements consensuels avec le mouvement universitaire. Tout cela sans vraiment d’idées bien percutantes pour nos Universités. On note la réaction de la liste « Europe-Ecologie » qui est centrée sur les processus de Bologne et de Lisbonne, qui a été vivement critiqués par le mouvement universitaire. Les ambitions de 2000 n’ont pas été réalisées, alors la liste « Europe-Ecologie » appelle à ce que le « processus de Lisbonne doit être déclaré caduc, et qu’une nouvelle ambition européenne pour l’éducation et la recherche doit être mise en débat par le futur Parlement européen ». Ce processus de Lisbonne est aussi vivement critiqué par la plupart des autres listes (PCF, PS, Front de Gauche). Le PS nous offre un texte court, qui met en avant quatre principes : coopération des Universités, indépendance et libertés, implication des citoyens, une Europe aux engagements durables. Là encore on peut regretter que le PS ne surfe que sur ces objectifs très généraux, pour lesquels tout le monde est d’accord, et n’aborde aucun point particulier ni ne se positionne sur des actions concrètes. Le PS nous promet prochainement un texte plus détaillé. Attendons donc. Par ailleurs, les réponses aux questions posées par la « ronde infinie des obstinés » sont visibles ici. Seules quatre listes ont répondu à l’appel: Front de Gauche, NPA, Modem, PS.

N’oubliez pas d’aller voter !

Publicités