La cour des comptes continue d’éplucher les comptes de nos nobles institutions de l’ESR.  Dans un récent pré-rapport (peu importe ici l’institution), elle nous rappelle que les frais de déplacement sont soumis à des limites (Lire ici, Le Monde) : Un agent de l’État qui se déplace ne doit pas dépenser plus de 45 euros par nuitée en province, 60 euros à Paris et 15 euros par repas. Je comprends parfaitement qu’il est indispensable de mettre des limites raisonnables à la dépense de l’État et de ses représentants, mais je me demande bien comment les agents font pour trouver un hôtel à Paris à moins de 60 euros, ou en province à 45 euros ? Peut-être en très lointaine banlieue, en bordure d’autoroute ?

About these ads