Il est bien connu que dans la carrière d’un enseignants-chercheurs, l’enseignement ne pèse pas pour grand-chose. C’est surtout la recherche qui est valorisée au travers les promotions et les concours PR. Sur Gaïa, on discute souvent de ce thème de « l’enseignement punition », tellement médiatisé en 2009 lors du mouvement noniste. L’équipe ESR de F. Hollande, animée par V. Peillon, l’a également bien compris (certainement une preuve qu’ils lisent ce blog !). En effet cette question devrait être un objectif important des propositions de F. Hollande (on en saura plus le 5 mars prochain) : « les tâches pédagogiques devront être mieux reconnues, encouragées et valorisées dans les déroulements de carrière » (source)

OK, c’est très clairement un chantier à mener. Mais concrètement, comment on fait ?

————————————————-

Sur la question, on pourra lire ou relire le billet « Les raisons du mépris: l’enseignement punition« . Lire aussi les commentaires, discussion très intéressante.

About these ads