L’Express et l’Etudiant nous propose le palmarès 2012 des écoles d’ingénieurs (lire ici et ). Il y a deux types de classements, celui des écoles qui recrutent après le bac et celui des écoles à bac+2. Ces classements sont très consultés par les étudiants et pèsent certainement dans la décision de choix de candidature pour telle ou telle école. Pour établir ces classements, un questionnaire a été envoyé aux écoles. Les critères de classements sont surtout axés sur le niveau académique, proximité avec les entreprises ou l’ouverture internationale. Les détails des critères (et pondération) sont expliqués ici.

Il est à noter que toutes les écoles ne figurent pas dans ce classement, car « car elles ne nous ont pas retourné le questionnaire que nous leur avons envoyé » ou « faute de renseignements suffisants au sein du questionnaire » (source ici). C’est le cas de l’ensemble des écoles du réseau Polytech, écoles universitaires d’ingénieurs. En effet, ce réseau d’école a boycotté ce classement (curieusement l’Express ne mentionne pas ce boycott, l’Etudiant donne brièvement les raisons ici). Pourquoi avoir refusé de répondre au questionnaire ? Une explication plus détaillée ci-dessous (source ici, sur le site de Polytech’Lille):

« Pourquoi ne retrouvez-vous pas Polytech Lille dans les palmarès d’écoles d’ingénieurs établis par la presse ?

D’un commun accord, les 13 écoles du réseau Polytech n’ont pas donné suite, cette année au moins, aux enquêtes annuelles de la presse sur les écoles d’ingénieurs, enquêtes qui donnent lieu à un classement. Et ce, pour les raisons suivantes :

Compte-tenu de son fonctionnement (recrutement, commission pédagogique et règlement des études communs aux treize écoles qui le composent), le réseau Polytech a souhaité répondre aux enquêtes en tant que réseau Polytech et ne pas faire une réponse divisée par école Polytech. Les organes de presse n’ayant pas accédé à cette requête, le réseau Polytech n’a pas souhaité répondre aux questionnaires.

Une part des enquêtes, en particulier celle concernant la recherche, point fort des écoles internes à une université, ne peut être renseignée de manière objective et réaliste par les écoles Polytech tant la gestion et l’organisation de la recherche au sein des universités sont complexes et les renseignements demandés non compatibles avec un tel fonctionnement. Il en est de même pour de nombreux services (vie étudiante, relations internationales, partenariats…) partagés avec l’université de rattachement.

En ce qui concerne les indicateurs destinés à informer les futurs élèves ingénieurs, la Commission des Titres d’Ingénieur entend créer une base de données d’indicateurs, commune à toutes les écoles. Le réseau Polytech compte bien participer activement à la création de cette base, de telle manière que les indicateurs choisis prennent en compte le mieux possible la variété des structures des écoles d’ingénieurs en France et notamment un éventuel fonctionnement en réseau ».

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que le réseau conteste ces classements. Dès 2007 il s’étonnait de la disparité du positionnement de ses différentes écoles dans ces classements : « L’ensemble des classements de ces onze écoles est quasi aléatoire et lorsque que des critères précis sont donnés, les classements qui en résultent font apparaître des phénomènes aberrants qui peuvent induire le lecteur en erreur » (source ici). On note que dans le classement de l’année dernière (2011) les écoles du réseau Polytech n’étaient pas particulièrement bien classées. Alors, dans le réseau, on soupçonne que des écoles auraient pipeauté leurs indicateurs … oh pas beaucoup, juste un peu car ça suffit pour remonter de façon significative dans le ventre mou des écoles tant leurs indicateurs se tiennent dans un mouchoir de poche … mauvaise foi des mal notés ?

En attendant, je n’arrive pas bien à apprécier ce boycott des écoles du réseau Polytech : est-ce un acte courageux de rébellion contre ce système de classement ou bien un acte stupide qui pourrait avoir des conséquences très néfastes en termes de recrutement des étudiants. Les indicateurs de la rentrée 2012 nous donneront la réponse …

Lire également "le classement des écoles du réseau Polytech" (update du présent billet)

About these ads